HARRIS Léon LAISNE Automobiles de 1926 à 1932

Le premier véhicule fabriqué par

« Automobiles HARRIS Léon LAISNE »

avait comme nom TYPE A n° 1

puis comme avant les types progressent B,C,D,E……

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation des châssis .

Sur cette photo 3 modèles, un 8cy, un 6 et un 4. Montrer les voitures sans carrosserie était un moyen de présenter la mécanique et de pouvoir mettre en évidence les qualités de la suspension. Très peu de voitures étaient livrées avec une carrosserie de série, souvent le client choisissait sa propre carrosserie. il y avait plusieurs carrossiers pour les voitures Harris Léon Laisne: Bouron Frères, Million Guiet et bien d’autres. On livrait un châssis c’est à dire: un véhicule en état de marche avec comme finitions: les ailes, les marche pieds, les deux boites à outils, la calandre, le capot moteur, le volant et les compteurs, à l’arrière la roue de secours,  ce châssis était peint, le client choisissait les teintes du reste de la carrosserie on pouvait avoir une seule couleur pour toute la voiture, mais beaucoup voitures de qualité étaient peintes en 2 tons, un pour la partie avant et les ailes et un autre pour l’habitacle. Il y avaient plusieurs sortes de carrosseries, en aluminium, en acier, ou armature bois avec un habillage métal et toit tendu imperméable . L’usine possédait un atelier pour ses carrosseries de série. La voiture était réalisée sur mesure. Sur cette photo et la suivante les sièges sur les  châssis sont en osier fixés simplement sur le plancher par 4 vis pour la présentation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous remarquerez que l’écusson de la marque sur le haut du radiateur n’est plus  le rectangle blanc avec les lettres « HLL » en rouge, mais deux ailes déployées et la hache de la république française soit « HLL »  Seules quelques voitures ont eu cet écusson.

En dessous la même voiture, mais restaurée par M.&Mme. PAVEC-LAISNE ( petite fille du constructeur). L’écusson de la marque est rouge et argent (il a perdu ses ailes et sa hache) et le lettrage est le même que sur les voitures des années 1920, écrit en deux parties. Cette voiture à été entièrement refaite et est devenue un bijou de collection. Sa suspension est toujours par blocs de caoutchouc et est à comparer à la douceur que peut avoir celle d’une Rolls-Royce .

Châssis tubulaire de 80mm de diamètre avec 4 entretoises de 50mm. Bras de levier tiré poussé tenu sur les longerons, suspension par blocs de caoutchouc contenus dans les extrémités avant et arrière des longerons, le système de cette suspension est très simple et par sa position fermée ne subit aucun problème d’entretien, n’ayant à supporter aucune projection de la route, ni intempéries.

 

 

Laisser un commentaire